Vous êtes ici : Accueil > Présentation

Un Institut Rural d’Education et d’Orientation au cœur des Mauges

L’appellation I.R.E.O. est née en 1963 lors d’une assemblée générale de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales par « une proposition permettant la création d’un centre de formation couvrant la zone de recrutement de 4 à 5 M.F.R. afin d’accueillir les élèves en 4ème année de formation dans ces dites maisons ».

1963, début d'une longue histoire...

Crée en 1963, l' I.R.E.O. des Mauges a régulièrement évolué tant géographiquement que dans le développement de ses activités. En outre, la petite région naturelle où il est implanté présente quelques caractéristiques notables qui ont influées et qui influent toujours sur l'association.

Une petite région déterminante, les Mauges...

L'institut est situé au cœur d'une petite région naturelle : les Mauges. Celle-ci constitue le quart sud ouest du département du Maine et Loire.

Les Mauges présentent quelques caractéristiques notables dont certaines conditionnent directement le fonctionnement de l' I.R.E.O.. Ainsi, cette petite région présente une très forte densité de population disséminée sur un maillage extrêmement serré de petites communes rurales. Cet élément est entre autre la résultante d'une particularité liée à la présence de nombreux outils industriels, notamment dans la confection, sur l'ensemble du territoire. A tel point que l'on parle d'usine à la campagne pour décrire la région.
De plus, la population reste marquée par son histoire et ses croyances, elle est fière de ses racines, et finalement est assez peu mobile.

Enfin, le secteur primaire est tout particulièrement présent et plutôt dynamique. L'agriculture est également extrêmement variée dans ses productions même si le modèle polyculture élevage est dominant. On cite parfois l'expression de petite Bretagne pour la caractériser.
Cette population importante et ce secteur primaire très présent sont évidemment des atouts essentiels et incontournables pour l' I.R.E.O. des Mauges.

Trois sites pour débuter...

Dès l'année où la proposition de l'union nationale des M.F.R. sur la mise en place des I.R.E.O. fut déclinée, la petite région des Mauges se mobilisa pour créer un institut.
Dans un premier temps, faute de lieu suffisamment adapté pour accueillir l'ensemble des élèves de 4ème année mais aussi dans un souci de proximité géographique, l'association s'installa sur 3 sites : Beaupréau comme point central, Le Longeron dans la couronne choletaise et Chalonnes au nord, sur les bords de Loire.
Le projet s'appuyait alors sur une double vocation :

mettre à la disposition des élèves de la région, une offre de formation permettant une installation en exploitation agricole dans les meilleures conditions. Il s'agissait donc d'une formation professionnalisante complémentaire aux trois premières années passées en M.F.R.. dispenser une formation générale de qualité pour permettre aux jeunes de quitter la région des Mauges, à vocation agricole et industrielle, pour pouvoir prétendre à des emplois dans le secteur tertiaire en plein essor.

A travers ces deux missions fondatrices, on relève combien l' I.R.E.O. était déjà encré sur son territoire en voulant former des professionnels agricoles compétents, mais aussi en offrant de l'ouverture pour plus de mobilité.

1969, l'IREO se pose à Beaupréau...

En 1969 l' I.R.E.O. s'installe définitivement à Beaupréau sur le site actuel, s'en suit de nombreuses évolutions dans l'offre de formation avec le B.A.A. (brevet d'aptitude agricole), puis le B.E.A. (brevet d'étude agricole) et la 2ème année de B.E.P.A. (brevet d'étude professionnelle agricole) option C.P.A. (conduite de production agricole) ainsi que l'option J.E.V. (jardins et espaces verts), seule entorse à cette continuité purement agricole.

1985, arrivée du niveau IV...

La première évolution significative arrive en 1985, avec la mise en place d'une formation de niveau IV, le B.T.A. (brevet de technicien agricole), qui sera transformée en Bac professionnel option C.G.E.A. (conduite et gestion d'une exploitation agricole) en 1996.
Autre date clef, la restructuration du B.E.P.A. en 1989 par la mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation, les fameux C.C.F., où parallèlement le B.E.P.A. option J.E.V. rejoint la M.F.R. voisine et les élèves de première année de B.E.P.A. option C.P.A. arrivent à l' I.R.E.O.

Puis du niveau III en 1990...

Enfin en 1990 apparaît le niveau III avec le B.T.S.A. (brevet de technicien supérieur agricole) option T.A.G.E (techniques agricoles et gestion d'entreprise), en contrat de qualification, qui va être transformé en B.T.S.A. option A.C.S.E. (analyse et conduite de systèmes d'exploitation) et passer sous le statut de l'apprentissage.
On note dans la même période (1992) la création d'un certificat de spécialisation d'initiative locale en production porcine à la demande de la branche professionnelle, mais qui ne durera que trois années, faute d'effectif suffisant.
L'agroéquipement arrive puis repart...

En 1999, la filière Bac professionnelle s'étoffe avec l'arrivée d'un Bac pro. option Agroéquipement, à la demande des entreprises de travaux agricoles (E.T.A.) et des coopératives d'utilisation du matériel agricole (C.U.M.A.) pour trouver une main d'œuvre qualifiée dans la conduite et la maintenance du matériel agricole. Cette dernière sera en 2008, transférée à Chemillé afin de regrouper les filières.

... pour laisser place aux Travaux Paysagers

Cette même année, l'IREO voit arriver une nouvelle formation, le BAC professionnel, option Travaux Paysagers. Ainsi, Beaupreau réuni deux secteurs de formation avec la Maison Familiale, à savoir l'agriculture et le paysage, et ceci de la 4ème au BTS.

2009, la Maison Familiale et l'IREO ne font plus qu'un...

La rentrée 2009 voit l'aboutissement d'un long projet, le regroupement des deux structures Belloprataines. Deux structures, deux filières, réunies sur un même site et portées par une même équipe :

Maison Familiale, Institut Rural des Mauges

Ce rapide tour d'horizon historique nous montre à quel point les racines de cette association sont profondément encrées dans la formation agricole, puis maintenant dans le domaine du paysage. Il n'est donc pas surprenant aujourd'hui de rencontrer au conseil d'administration ou dans l'équipe pédagogique des personnes passionnées et très impliquées sur ces deux champs professionnels.

Cet encrage professionnel n'en reste pas moins aujourd'hui une force essentielle de l'association d'où son nouveau slogan :

"Votre avenir se cultive dans les Mauges"


2014-2017 Partenariat de proximité avec l'ensemble DOM SORTAIS de Beaupreau

Après plusieurs années de travaux d'approches, d'échange de services mutuels, les deux établissements refléchissent à la création d'une nouvelle formation répondant au besoin du térittoire et aux capacités des établissements. Une demande d'ouverture d'un BTSA GDEA est déposé auprès du conseil regional Pays de la Loire par la voie de l'apprentissage. La demarche semble obtenir une issue favorable pour la rentrée 2017. D'autres projets sont en préparation.